Notre système capitaliste a tendance à suraccumuler du capital qui s’accroît plus vite que la production.
Le marché solvable a tendance à se restreindre.
Historiquement un krach permettait d’éliminer les canards boiteux insolvables.

Mais, il y a un mais. Le dernier krach de 2008 n’a pas permis d’éliminer les canards boiteux. Faute de n’avoir pas voulu éliminer les grosses banques de peur de créer une crise monétaire, une ruine du dollar et de l’économie américaine, les canards boiteux n’ont pas été éliminés.
Depuis 2008, non seulement la croissance économique a été plus faible qu’avant 2008 mais la surraccumulation du capital a continué avec celle des dettes; et le marché solvable continue à se restreindre.

Le gros problème qui nous attends est que les banques centrales ont aussi dans leur bilan des créances pourries.
Le sauvetage du capital solvable va demander des capitaux énormes.
Il sera nécessaire que les banques centrales ne sauvent pas pour la deuxième fois les canards boiteux (le marché insolvable).

Merci pour votre visite.

Fabrice JORDAN

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.